Catégorie:Ecole du web

De Wiki des startups
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Ecoles de web sont soit traditionnelles ou soit disruptives à l'image de la révolution numérique.

On distingue alors deux grandes catégories les écoles traditionnelles et les écoles disruptives qui embrassent les technologies et la culture numérique (Lean management, méthode agile).Ces dernières sont regroupés dans la EdTech, l'écosystème des startups de l'éducation/Formation.

Les écoles du web 2.0 l'Ecole 42 de Xavier Niel et Simplon.co de Frédéric Bardeau sont emblématiques de ce mouvement. Ces deux écoles essaiment actuellement en réseau sur le plan national et international pour diffuser leur approche pédagogique 2.0.

Problème: le manque d'informaticiens en France et dans tous les écosystémes de la planète

Le label GEN Grande Ecole Numérique

La grande école numérique, est un programme du gouvernement français lancée en 2015 sous le régime Hollande. La grande école numérique s'est fortement inspiré de Simplon.co pour définir ce programme. Il vise à doter la France d'une infrastructure de centres de formations pour former 10 0000 techniciens/ingénieurs informatiques chaque année.

Benchmark des écoles de code

On analyse Les programmes de formation

Listes des centres classés par dates et spécialisation

  • Cefim (2004)
  • OpenClassroom(2007)
  • SocialBuilder (2011)
  • Webforce3 (2012)
  • La web Académie (2012)
  • Simplon.co (2013), codeur, gratuite
  • Le Wagon (2013) Formation d'entrepreneurs technologique, payante
  • L’école 42 (2013) de Xavier Niel, codeur, gratuit
  • Wild Code School (2014)
  • Pop School (2015)
  • Access Code School (Réseau européen)(2016)
  • O Clock (2016)
  • Pôle S (Ecole web des quartiers)(2016)
  • Udev de CGI (Réseau d'école, canadienne, 2017)
  • Novalinko, Blockchain (2018)
  • The Rocket (2018)
  • Alyra(2018)
  • The Warm Upt(2019)
  • Cabane numérique (2020)
  • Décodeuses() Ecole mixte

Simplon et Ecole 42

Simplon.co est une formation ouverte à tous (sans distinction d’âge, de niveau scolaire et d’origine territoriale) et réellement et intégralement gratuite, et c’est également elle qui intègre depuis son origine une préoccupation centrale concernant la représentation des effectifs féminins dans ces métiers peu féminisés : c’est également assez rare qu’on dispute à Simplon sa place dans des territoires complexes en lien avec la géographie prioritaire, la ruralité, l’Outre Mer ou l’international. Certains de ses piliers pédagogiques comme le « learning by teaching » sont également très caractéristiques et originaux. Tiré du site de Simplon, les anti-faq

Les écoles web à mission inclusive

Ces écoles visent des groupes particulier : les femmes, les réfugiés, les marginaux du système scolaire. Comme

  • Décodeuses -- visent les femmes

Notes et références